Résumé et mots-clés de l'article d'Aude Haffen, « “On his own lines” : lignages dans “Kathleen and Frank” de Christopher Isherwood »

 

Aude Haffen,
« “On his own lines” : lignages dans Kathleen and Frank de Christopher Isherwood »


 

Résumé : Cet article fait ressortir la subversion des identités fixes et des déterminismes mise en jeu par l’écriture en apparence simple et directe, mais en fait ironique et métatextuelle, de la biographie parentale de Christopher Isherwood. Dans Kathleen and Frank (1971), les grands récits explicatifs auto/biographiques (psychologie freudienne, réalisation de soi individuelle) sont mis en question, tout comme l’idée même d’une identité sexuelle. Les frontières entre factualité et fiction se révèlent aussi instables que celles qui sont censées distinguer l’être authentique de ses performances. Ainsi, lignées familiales, lignes de fuite individuelles et lignes d’écriture s’entrecroisent et se jouent les unes des autres.

Mots-clés : Biographie familiale, Autobiographie, Genre et sexualité.

Abstract : This article highlights that for all its apparently straightforward style, Isherwood’s biography of his parents Kathleen and Frank (1971) unsettles fixed identities and determinisms with its irony and metatextual play. The discursive impetus of master narratives (Freudian psychology, individual self-fulfilment) is thwarted while the very notion of a sexual identity is challenged. The boundaries separating facts from fiction prove as unstable as those separating authenticity from performance. In other words, family lineages, individual lines of flight and written lines are playfully intertwined.

Keywords : Family biography, Autobiography, Gender and sexuality.